1872 |

1872-48

Caroline Boblet (veuve Charrier)

Mercredi 17 juillet 1872 (B)

Lettre de Caroline Boblet, veuve d’Edouard Charrier (Paris) à Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff (Vieux-Thann)

Mercredi 17 juillet 1872 (B)

17 Juillet

Encore quelques jours, bien chère Madame et jeune amie, et nous aurons le plaisir de vous serrer bien affectueusement la main, et d'embrasser nos chères petites élèves1, et de causer quelques moments avec vous de tout ce qui vous intéresse : c'est un plaisir dont nous voudrions pouvoir hâter la réalisation ; mais enfin, patience, le 24 est proche !

Jusque là nos plus affectueux compliments. Je me rappelle à l'honorable souvenir de Monsieur Mertzdorff2 : de bons baisers pour ces demoiselles

V. Charrier-Boblet

Notes

1 Marie et Emilie Mertzdorff.
2 Charles Mertzdorff.

Notice bibliographique

D’après l’original


Pour citer ce document

Caroline Boblet (veuve Charrier), «Mercredi 17 juillet 1872 (B)», correspondancefamiliale [En ligne], Correspondance familiale, 1870-1879, 1872,mis à jour le : 30/10/2012

Document(s) à télécharger

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris