D |

1000-01

Denormandie, Lucile (1857-1939) et ses proches

Lucile Denormandie et Marie Mertzdorff fréquentent le même cours à Paris, celui de Madame Charrier-Boblet. Lucile Denormandie est la fille de l’avocat Victor Paul Denormandie (1822-1884) et de Marguerite Amélie Guyot-Sionnest (1835-1920).

Marguerite Amélie Guyot-Sionnest (1835-1920) est la fille d’Eugène Guyot-Sionnest (1800-1876) et de Félicie Cousin (1814-1865).

Victor Paul Denormandie est le fils d’Auguste Louis Ernest Denormandie (1789-1852) et de Victorine Bonnet (1798-1885). Il a un frère, Ernest Denormandie (1821-1902, avoué, député de centre gauche de la Seine, sénateur, marié en 1849 avec Julie Henriette Darlu, 1827-1903) et une sœur Nicole Victorine Elisabeth Denormandie (1830-1901, mariée vers 1850 avec le vice-amiral Charles Joseph Benjamin Bonié, 1818-1904).
Lucile Denormandie a deux sœurs, Cécile et Marie-Charlotte (1856-1958).

Lucile Denormandie épouse en 1880 Frédéric Marie Louis Cordunet (1848-1913) ; ils ont six enfants :
Antoine Cordunet (1881-1930), marié en 1923 avec Marie-Anne Morgon
Robert Cordunet (1883-1903)
Jeanne Marie Elisabeth Cordunet (1885-1970), mariée avec Joseph Henri Louis Blanc
Germaine Cordunet, née en 1887, mariée avec Georges Foucart
Bernard Cordunet, né en 1889, marié en 1919 avec Cécile Leroy
Paul Cordunet, né en 1894, marié en 1931 avec Yvonne Gerbault.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Denormandie, Lucile (1857-1939) et ses proches», correspondancefamiliale [En ligne], Biographies, Compléments historiographiques, D,mis à jour le : 08/08/2017

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris