Les responsables du site : Cécile Dauphin et Danièle Poublan

Pour les joindre, adresser un courriel à : poublan@ehess.fr

C. Dauphin est ingénieure de recherches au CNRS (Centre de recherches historiques, EHESS)

D. Poublan est ingénieure d’études (Centre de recherches historiques, EHESS)

Elles ont publié sur cette correspondance :

Ouvrage

Ces Bonnes Lettres. Une correspondance familiale au XIXe siècle, C. Dauphin, P. Lebrun-Pézerat, D. Poublan, préface de Roger Chartier, Paris, Albin Michel, 1995, 400 p.

*

Contributions à des ouvrages

« Edition électronique d’une correspondance familiale au XIXe siècle », C. Dauphin et D. Poublan, Les Ecrits du for privé en Europe, J-P Bardet, E. Arnoul, F-J. Ruggiu (dir.), Presses universitaires de Bordeaux, 2010, p. 631-642.

*

« L’éloignement rapproche. Rhétorique de l’espace et du temps dans une correspondance familiale au XIXe siècle », C. Dauphin et D. Poublan, Éloignement géographique et cohésion familiale (XVe-XXe siècle), J-F. Chauvard et C. Lebeau (dir.), Presses Universitaires de Strasbourg, 2006, p. 153-178.

*

« Maneiras de escrever, maneiras de viver. Cartas familiares no século XIX », C. Dauphin et D. Poublan, Destinos das letras, Maria Helena Camara Bastos, Maria Teresa Santos Cunha, Ana Chrystina Venancio Mignot (dir), Universidade de Passo Fundo, 2002, p. 75-87.

*

« Correspondre et copier », D. Poublan, Copie et modèle : usages, transmission, appropriation de l’écrit, publication des actes du colloque de décembre 1996, C. Barré-De Miniac (dir.), Paris, INRP, 2000, p. 79-100.

*

« Les lettres font-elles les sentiments ? S’écrire avant le mariage au milieu du XIXe siècle », D. Poublan, Séduction et Sociétés, C. Dauphin et A. Farge (dir.), Seuil, 2001, p. 141-182.

*

« Ecriture et rôle social. La place des femmes dans une correspondance familiale au XIXe siècle », D. Poublan, L’épistolaire, un genre féminin ?, Christine Planté (dir.), Paris, Champion, 1998, p. 201-220.

*

« Le statut de la nouvelle politique dans une correspondance familiale : le cas de la guerre de 1870 », C. Dauphin, La Lettre et le politique, P. Lebrun-Pézerat et D. Poublan (dir.), Champion, 1996, p. 155-165.

*

« Une Correspondance familiale au XIXe siècle », C. Dauphin, P. Lebrun-Pézerat, D. Poublan, La Lettre à la croisée de l’individuel et du social, M. Bossis (dir.), Paris, Kimé, 1994, p. 125-145.

*

Articles

« De l’amour et du mariage. Une correspondance familiale au XIXe siècle », D. Poublan, CLIO, Histoire, Femmes et Sociétés, 34/2011, p.125-136.

*

« Publication électronique d’une correspondance : état d’un travail, choix et questions », C. Dauphin et D. Poublan, Epistolaire, revue de l’AIRE, n° 33, 2007, p. 111-120.

*

« La lettre, le livre, l’écran : publier une correspondance », C. Dauphin et D. Poublan, La Faute à Rousseau, Revue de l’association pour l’autobiographie et le patrimoine autobiographique, n° 44, février 2007, p. 42-441.

*

« Des lettres familiales au XIXe siècle », C. Dauphin et D. Poublan, La Faute à Rousseau, Revue de l’association pour l’autobiographie et le patrimoine autobiographique, n° 24 [Masculin/Féminin], juin 2000, p. 42-44.

*

« Le Jardin, l’Usine et le Château. Les pérégrinations d’une famille au XIXe siècle à travers sa correspondance », C. Dauphin et D. Poublan, Revue des Lettres et de Traduction, n° 4, 1998, Université Saint-Esprit, Kaslik, Liban, p. 161-176.

*

« Façons d’écrire, façons de vivre. Des lettres familiales au XIXe siècle », C. Dauphin, P. Lebrun-Pézerat, D. Poublan, Revue des Lettres et de Traduction, n° 3, 1997, Université Saint-Esprit, Kaslik, Liban, p. 135-148.

**

1-Voir également l’article de Philippe Lejeune : « éditer en ligne. Le Journal de fiançailles d’Auguste Duméril », La Faute à Rousseau, Revue de l’association pour l’autobiographie et le patrimoine autobiographique, n° 50, février 2009, p. 54-56.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Les responsables du site : Cécile Dauphin et Danièle Poublan», correspondancefamiliale [En ligne],mis à jour le : 16/03/2017

Danièle Poublan

Centre de recherches historiques, EHESS 190-198 avenue de France
F-75013 Paris