1916 |

1916-025

Emilie Mertzdorff (épouse Froissart)

Samedi 11 mars 1916

Lettre d’Emilie Mertzdorff, épouse de Léon Damas Froissart (Paris) à son fils Louis Froissart (Camp de La Braconne)

Samedi 11 mars 1916

Samedi 11 mars 1916

11 Mars

Mon cher Louis,

Voilà une lettre pour toi. J'y joins un petit mot d'affection que je t'envoie de mon lit. Je croyais être délivrée de cette chose n'y ayant point été sujette depuis la fin de Xbre mais je me trompais. Cela me paraissait bien commode de n'avoir plus à compter avec ces arrêts forcés. Mais c'est de peu d'importance.

Ton papa1 est parti ce matin pour Brunehautpré bien enrhumé encore et par la neige !

Jacques2 est arrivé cet après-midi. Je ne sais si nous verrons Pierre3 ce soir. Nous avons les CD4 avec Patrice à déjeuner demain.

J'espère que tu vas bien malgré le froid.

T'ai-je écrit depuis que nous avions reçu la carte de Michel5 datée du 3 : suis en paix et en bonne santé ?

T'ai-je dit aussi que Laure6 est très inquiète de Jules qu'elle sait à Verdun. Jean7 vient d'obtenir un 3e congé agricole de 10 jours. Il est mieux à Bamières qu'au bois des Corbeaux ! Quelle horreur que cette bataille si meurtrière et qui ne finit pas !

Je t'embrasse tendrement donne nous de tes nouvelles

Emy

Je t'ai envoyé aujourd'hui un morceau de langue

Notes

1  Léon Damas Froissart.

2  Jacques Froissart, frère de Louis.

3  Pierre Froissart, frère de Louis.

4  Guy Colmet Daâge et son épouse Madeleine Froissart, parents de Patrice (4 ans).

5  Michel Froissart, frère de Louis.

6  Laure Froissart, épouse de Jules Legentil.

7  Jean Froissart.


Notice bibliographique

D’après l’original


Pour citer ce document

Emilie Mertzdorff (épouse Froissart), «Samedi 11 mars 1916», correspondancefamiliale [En ligne], 1916, 1910-1919, Correspondance familiale,mis à jour le : 23/09/2014

Danièle Poublan

Centre de recherches historiques, EHESS 190-198 avenue de France
F-75013 Paris