1916 |

1916-043

Guy de Place

Lundi 29 mai 1916 (B)

Lettre de Guy de Place (mobilisé) à M. Meng (Fellering)

Lundi 29 mai 1916 (B)

Lundi 29 mai 1916 (B)

Reçu le 3.6.1916
Répondu 15 Juin 1916

Le Lieutenant directeur de l’équipe Mobile de Réparation1

le 29 Mai

Mon cher Monsieur Meng

Veuillez d’abord prendre note de ma nouvelle adresse. Quoique mes fonctions ne soient pas changées le courrier me parvient plus vite avec l’adresse suivante :
Lieutenant de Place, Etat Major du GPA2 secteur postal 102.

Je vous remercie de votre lettre du 10 Mai. Pour ce qui est de la facture [Hauchensack], si les [graines] ont été levées, il faut les payer. C’est Auguste3 qui vous renseignera à ce sujet, car d’après les dates toutes ces fournitures sont postérieures à la déclaration de guerre.

Depuis le mois de Février, je n’ai rien reçu de Zwingelstein. Sa lettre s’est-elle perdue. En tous cas il ne m’est rien arrivé. Il a paraît-il proposé de vendre de suite les ferrailles, étant donné le prix actuel. Je crains que ce ne soit bien dangereux pour le règlement des indemnités, car les photographies ne suffiront pas pour établir qu’un tas de ferrailles appartenait réellement à une machine chère plutôt qu’à une charpente bon marché.

Peut-on faire faire dès à présent dans la vallée des constats de dégâts ?

Pour Brayé et Mambré4, j’ai beaucoup réfléchit et d’après les chiffres que vous me donnez il n’y a pas lieu de modifier ce que nous faisons. Brayé n’a en somme pas de charge de famille. Mambré est plus [intéressant], mais nous ne pouvons sans injustice vis-à-vis des autres le favoriser régulièrement. Vous pouvez par contre une fois pour toutes et à titre extraordinaire pour « charge de famille » lui remettre 50 francs pour l’indemniser de ses frais d’hiver. C’est tout ce que nous pouvons faire.

Je me suis mis en rapport avec M. Gilliéron pour savoir où il en est exactement.

J’ai bien reçu les 1 000 F que vous m’avez envoyés. Merci.

Je regrette de ne vous avoir pas donné plus tôt les instructions concernant les rapports avec Bâle ce qui aurait évité l’envoi du compte de []. Inutile de m’en envoyer copie. Il faut éviter tout ce qui ne sert à rien.

Pour ce qui est des pièces encore à Vieux-Thann il faut en effet les tenir à la disposition du séquestre. Quant aux pièces brûlées à moitié et aux chiffons je ne vois pas comment nous en sortirons avec nos clients. Je préfèrerais qu’on [tienne] le tout à la disposition du séquestre. Il le vendrait ou le ferait vendre, encaisserait l’argent et en ferait la répartition comme il voudrait, on porterait le montant en déduction de ses frais comme il voudrait. Si c’est nous qui opérons, nous aurons tous les ennuis possibles ;

A la hâte cordialement à vous

GP

Notes

1  Tampon.

2  GPA : Grand Parc d’Artillerie.

3  Auguste Gribling.

4  Joseph Brayé et Albert Mambré, employés de l’usine.


Notice bibliographique

D’après l’original


Pour citer ce document

Guy de Place, «Lundi 29 mai 1916 (B)», correspondancefamiliale [En ligne], Correspondance familiale, 1916, 1910-1919,mis à jour le : 30/04/2015

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris