P |

1000-01

Poulet, Henry (1874-1941)

En 1917 il est question « d’expertise et d’inventaire » demandés par « M. Poulet » à propos de l’usine de Vieux-Thann (lettre du 8 avril 1917). Il s’agit de Henry Poulet.

Henry (Jean) Poulet, né à Thiaucourt (Meurthe-et-Moselle), fils de magistrat, poursuit ses études à Paris, aux facultés de droit (où il soutient sa thèse en 1899) et de lettres (à la Sorbonne). Attaché à la chancellerie, il est le secrétaire particulier du président de la République Émile Loubet (1906), puis Maître des requêtes au Conseil d’État, avant d’être mobilisé. Le capitaine Poulet est désigné Administrateur dans l’Alsace libérée : il s’installe d’abord à Thann, puis à mesure de l’avance des troupes françaises, à Saint-Amarin. Enfin, la guerre terminée, il est nommé le 16 novembre 1918 Haut Commissaire de la République à Colmar (préfet du Haut-Rhin).

à partir de 1920 Henry Poulet se consacre à l’histoire érudite de la Révolution, dans la lignée de Mathiez et de Lefebvre. Il publie de nombreux articles et ouvrages, dont : Une petite ville lorraine à la fin du XVIIIe siècle et pendant la Révolution : Thiaucourt, 1787-1799 (1904) ; Le sans-culotte Philip, président de la société populaire de Nancy : 1793-1794 (1906) ; Les volontaires de la Meurthe aux armées de la Révolution (levée de 1791) (1910) ; L'Esprit public à Thann pendant la Révolution (1919) ; Le général Humbert (1767-1823) : un soldat lorrain méconnu (1928).

Henry Poulet est marié à Jessé Curely ; il a trois filles, Marguerite, Thérèse et Michèle.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Poulet, Henry (1874-1941)», correspondancefamiliale [En ligne], P, Biographies, Compléments historiographiques,mis à jour le : 18/06/2016

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris