G |

Guersant, Louis Benoît (1777-1848), sa femme et leur fils Paul Louis Benoît (1800-1869)

André Marie Constant Duméril et sa femme fréquentent les guersant, qui sont mentionnés dans les lettres à partir de 1812. Lorsqu’en 1816 André Marie Constant Duméril doit partir en tournée de jurys de médecine, il choisit le docteur Guersant pour le remplacer auprès de sa clientèle parisienne. Il est possible que les deux hommes se soient rencontrés à Rouen, où Guersant est officier de santé à l'hospice militaire en l’An VI (il est à l’époque également professeur d'histoire naturelle à l'Ecole centrale du département de la Seine) ; c’est lui qui lit la notice biographique du directeur du jardin botanique de Rouen à l’Académie de cette ville (1808).

Louis Benoît Guersant, fils d’un médecin de Dreux, commence des études médicales à Rennes, puis est envoyé par son département à l’Ecole de santé de Paris, où il rejoint Bretonneau et Duméril avec lesquels il se lie. Guersant, médecin et botaniste, fréquente le cours de Lamarck. Il présente la question des « propriétés vitales dans les végétaux » à l'école de médecine en l’an XI (1803). Membre de l’Académie, médecin de l’hôpital des enfants, médecin consultant du roi, Guersant jouit d’une bonne réputation scientifique. Il est partie prenante dans les polémiques sur l’opportunité de la trachéotomie dans le traitement du croup, soutenue par Bretonneau (dans les années 1820) et sur le magnétisme animal (dans les années 1830). Il s’adonne spécialement à la pathologie infantile.

Guersant et son épouse ont plusieurs enfants (en 1816, dans une lettre à Bretonneau, il annonce la naissance de sa troisième fille).

Son fils Paul Louis Benoît Guersant (1800-1869) devient lui aussi médecin. Son Essai sur les avantages et les inconvénients de la, lithotomie, comparés à ceux de la lithotritie est publié en 1828. Ses Notices sur la chirurgie des enfants paraissent dans les années 1860.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Guersant, Louis Benoît (1777-1848), sa femme et leur fils Paul Louis Benoît (1800-1869)», correspondancefamiliale [En ligne], Compléments historiographiques, Biographies, G,mis à jour le : 17/10/2013

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris