D |

1000-01

Dunoyer, Charles (1786-1862), son épouse Clarisse Ghiselain et leurs proches

Familles Dunoyer et Ghiselain

Les familles Duméril et Dunoyer sont en relation, s’écrivent et se rendent visite. Charles Dunoyer, juriste et économiste, fait partie de la quarantaine d’invités au mariage de Caroline Duméril et Charles Mertzdorff (1858). En 1860, à la mort d’André Marie Constant Duméril, il signe dans le Journal des débats une « Notice sur la vie et les œuvres de M. Duméril ».

Charles Dunoyer, né dans le Lot, vient à Paris en 1803 et se lie pendant ses études de droit avec Charles Comte (qui épouse en 1818 la fille de Jean Baptiste Say). Il fonde avec Charles Comte, dans la lignée de la pensée libérale de Jean Baptiste Say, le journal libéral, satirique et illustré Le Censeur (1814), qui devient Le Censeur européen (1817-1819). Il est professeur à l'Athénée, et exploite des carrières de pierre de taille dans le Lot. Il est préfet de l'Allier (d’août 1830 à octobre 1832) puis de la Somme, membre de l'Académie des sciences morales et politiques (1832), brièvement directeur de la Bibliothèque royale en 1839, conseiller d'État jusqu'au coup d’Etat du 2 décembre 1851. Il publie en 1845 De la Liberté du travail, ou Simple exposé des conditions dans lesquelles les forces humaines s'exercent avec le plus de puissance.

En 1820 Charles Dunoyer épouse Clarisse Ghiselain (23 février 1797, Bordeaux-30 décembre 1870, Paris). Clarisse Ghiselain est la fille de Pierre-Joseph Ghiselain (1766, Mons en Belgique-1822, île Maurice) et Maire Clarisse Moullineau (1769-1817). Clarisse Ghiselain a une sœur, (Dorothée) Élisa Ghiselain, née à Bordeaux en septembre 1798, décédée le 10 décembre 1876 à Versailles (lettre du 23 décembre 1876), rentière, célibataire. Cette « Mlle Ghiselain » est mentionnée dans les lettres pendant plusieurs décennies. Elle est présente au mariage de Caroline Duméril et Charles Mertzdorff.

Plusieurs des enfants du couple Dunoyer-Ghiselain sont mentionnés dans les lettres ou les écrits d’Auguste Duméril :
- Elisa Dunoyer
- Alphonse Dunoyer, qui meurt en 1855
- Anatole Dunoyer (1829-1908) qui épouse Jeanne Rocquet en 1867 ; ils ont huit enfants : Alphonse Dunoyer (1868-1932) ; Elisa (Albertine) Dunoyer (1869-1886) ; Charles (Joseph) Dunoyer (1870-1954) qui épouse Adèle Desvaulx (1878-1931) ; Isabelle (Joséphine) Dunoyer (1872-1970) qui épouse Léon du Pasquier (1860-1958) en 1892 ; Jean Dunoyer (1873-1915) ; Claire Dunoyer (1877-1877) ; Louis Dunoyer (1880-1963) qui épouse en 1907 Jeanne Picard ; Emilie Dunoyer (1887-1959) qui épouse en 1906 Pierre Loth
- Isabelle Dunoyer, qui épouse à l’âge de 26 ans, en 1858, M. Desgranges-Touzin, 47 ans, inspecteur des Domaines à Bordeaux
- Charles Dunoyer, le jeune (né vers 1837, mort en avril 1863).

(Note 1 : Le forme internationale du nom est Dunoyer et non Dunoyer de Segonzac jusqu’à Dunoyer de Segonzac, André (1884-1974), descendant du frère de Charles Dunoyer
Note 2 : en 1850 Charles Dunoyer est témoin au mariage de Céline Caroline Baleste et Siméon Bourgeois.)


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Dunoyer, Charles (1786-1862), son épouse Clarisse Ghiselain et leurs proches», correspondancefamiliale [En ligne], Biographies, Compléments historiographiques, D,mis à jour le : 16/03/2018

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris