D |

Duvernoy, Georges Louis (1777-1855)

Familles Duvernoy et Peugeot

Ce médecin et zoologiste fait de longue date partie des relations de la famille Duméril.

Georges Louis Duvernoy, originaire de Montbéliard (ville qui devient française en 1793) est fils du pasteur Jean Georges Duvernoy (1730-1807), cousin du médecin Georges David Duvernoy (né en 1750) et lointain parent de Cuvier. Il fait ses études à l’académie Caroline de Stuttgart, à Strasbourg, puis à Paris. Il est pharmacien dans l’armée des Alpes. Démobilisé, il reprend ses études à Paris où, l’année suivante, il obtient le titre de docteur avec une thèse sur l’hystérie (1801). Il commence à exercer à Montbéliard quand Georges Cuvier l’appelle à Paris pour qu’il collabore à ses Leçons d’anatomie comparée aux côtés d’André Marie Constant Duméril.

En 1803 il épouse Anne Caroline Berdot (1780-1827), et revient à Montbéliard en 1805. Georges Louis Duvernoy et Anne Caroline Berdot ont neuf enfants (plusieurs morts en bas âge), dont une fille, Louise Frédérique Eugénie Duvernoy (née en 1816, mariée en 1843 avec Jules Lucien Peugeot, dont la famille possède une propriété à Hérimoncourt).

En 1809, Georges Cuvier fait de nouveau appel à lui pour occuper un poste de professeur-adjoint à la faculté des sciences mais il démissionne en 1811. Il se consacre alors à l’exercice de la médecine et devient en 1813 médecin en chef de l’hôpital militaire.

Devenu veuf, il accepte en 1827, toujours grâce à Georges Cuvier, une chaire d’histoire naturelle à la faculté des sciences de Strasbourg. Il obtient l’agrégation en 1829, puis le titre de doyen en 1832. Il se remarie en 1832 avec Marie Madeleine Braun (née en 1782). Candidat malheureux à la succession de Georges Cuvier au Muséum national d'histoire naturelle (c’est Henri Marie Ducrotay de Blainville qui obtient la chaire d’Anatomie comparée), il est nommé correspondant de l’Académie des sciences puis en 1847 associé libre. En 1837, il succède à Georges Cuvier, mort cinq ans plus tôt, à la chaire d’histoire naturelle des corps organisés au Collège de France. En 1850, il obtient une chaire au Muséum en remplacement de Ducrotay de Blainville.

Outre sa participation aux Leçons d'anatomie comparée de Georges Cuvier, Georges Louis Duvernoy a publié divers ouvrages, dont ses Leçons sur l'histoire naturelle des corps organisés, professées au Collège de France (1839-1851) et une Notice sur les publications d'anatomie comparée, de physiologie, de zoologie et de médecine pratique (1844).

[Voir le site de généalogie familiale :

http://gw2.geneanet.org/jpbohin?lang=fr&m=NG&n=duvernoy&t=N]


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Duvernoy, Georges Louis (1777-1855)», correspondancefamiliale [En ligne], Biographies, Compléments historiographiques, D,mis à jour le : 17/06/2013

Danièle Poublan

Centre de recherches historiques, EHESS 190-198 avenue de France
F-75013 Paris