1798 |

1798-03

André Marie Constant Duméril

Dimanche 11 mars 1798, 21 ventôse an VI

Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à son père François Jean Charles Duméril (Amiens)

Dimanche 11 mars 1798, 21 ventôse an VI

Dimanche 11 mars 1798, 21 ventôse an VI

n°107

Paris le 21 Ventôse an VI

Papa, je vous remercie des quarante huit livres que vous m'avez fait passer. Cette somme m'a fait grand plaisir.

Je ne vous écris pas souvent parce que toutes les lettres que j'adresse à la maison vous sont communiquées, je le sais.

Vous ai-je appris que j'étais membre de la Société d'Emulation d'Abbeville. Que la Société d'Emulation de Rouen fait imprimer dans ses actes un long mémoire de ma façon sur des faits et des observations d'histoire naturelle ?

Le jury d'instruction de Rouen, auquel j'avais écrit en faveur d'un de mes amis que je proposais comme professeur m'a répondu qu'il avait nommé la personne pour laquelle je m'étais intéressé et entre autres chose honnêtes, qu'il était flatté de pouvoir me donner cette preuve de l'estime particulière qu'il m'avait vouée.

Je suis ici dans un fort beau champ lié avec tous les savants qui s'occupent du même objet que moi. Les circonstances et le temps peuvent m'être très utiles. Peut-être ne regretterez-vous jamais les soins et les dépenses de mon éducation. Si j'obtiens quelque place ce sera un grand plaisir pour moi que de pouvoir vous en rapporter tout le mérite.

Rien de nouveau ici. On soupire après les élections pour voir disparaître des principaux grades des hommes qui ne sont propres à rien et qu'on ne conserve que parce qu'ils font tout ce que veulent les gens qui les ont mis en place.

Les destitutions continuent. Les nominations réintègrent les hommes ardents. On ne sait trop où on en est.

Je vous embrasse ainsi que Maman1. Votre fils

C. Duméril

Annexes

Pour Papa

Notes

1 Rosalie Duval.

Notice bibliographique

D’après l’original (il existe également une copie dans le livre des Lettres de Monsieur Constant Duméril, 2ème volume, p. 49-50)


Pour citer ce document

André Marie Constant Duméril, «Dimanche 11 mars 1798, 21 ventôse an VI», correspondancefamiliale [En ligne], Correspondance familiale, 1790-1799, 1798,mis à jour le : 07/11/2006

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris