1814 |

1814-12

André Marie Constant Duméril

Dimanche 23 octobre 1814

Lettre imprimée adressée par André Marie Constant Duméril (Tours) aux membres de l’Institut (Paris)

Dimanche 23 octobre 1814

Dimanche 23 octobre 1814

Dimanche 23 octobre 1814

Tours, le 23 octobre 1814.

C. DUMERIL, Professeur de la Faculté de Médecine, Secrétaire de la Société établie en son sein, Médecin en chef aux hospices civils de Paris, Professeur suppléant Monsieur Lacépède, au Jardin des Plantes depuis douze ans, etc.

A Monsieur-----------------------Membre de l’Institut

Monsieur,

J’apprends, dans la tournée que je fais comme Président des Jurys de Médecine, la vacance d’une place dans la section de Zoologie et d’Anatomie de l’Institut. Comme j’ai toujours dirigé mes travaux vers ces deux branches d’études, j’ose espérer que la Section voudra bien me présenter de nouveau comme Candidat. En conséquence je prends la liberté de vous adresser la notice des principaux titres qui m’avaient fait porter le second sur la liste, dans la séance du 7 septembre 1807.

J’ai publié depuis six autres Mémoires de Physiologie, d’Anatomie comparée et de Zoologie. La plupart ont été insérés dans le Magasin Encyclopédique. J’en ai fait tirer quelques exemplaires à part, et je prends la confiance de vous les adresser, en les soumettant, avec mes autres titres, à votre jugement éclairé.

J’ai l’honneur d’être, avec ma haute considération Monsieur

Votre très humble serviteur

C. Duméril

*

Notice

Des Principaux Titres présentés à MM. Les Membres de la 1ère Classe de l’Institut, par C. Duméril, désigné comme second Candidat par la Section de Zoologie et d’Anatomie, en 1807 et en 1814.

Fonctions remplies successivement :

Nommé au concours, Prévôt d’anatomie à Rouen, le 21 floréal an II.

Prosecteur à l’Ecole de Médecine à Paris, par concours, 1er ventôse an III.

A la suite d’un concours, Chef des travaux anatomiques à Paris, 20 thermidor an VII.

Professeur d’Anatomie et de Physiologie à l’Ecole de Médecine, par décret, 9 ventôse an IX.

Suppléant M. Cuvier, comme professeur d’Histoire Naturelle à l’Ecole Centrale, pendant 4 ans.

Suppléant M. Lacépède, comme professeur de Zoologie au Muséum depuis 12 ans.

Envoyé en Espagne pour étudier la Fièvre jaune, par décret du 17 prairial an XIII.

Secrétaire de la Société de la Faculté de Médecine de Paris depuis 1808.

Ouvrages imprimés.

Leçons d’Anatomie comparée de M. Cuvier, 2 vol. in-8°, en l’an VIII.

Essai sur les moyens de perfectionner et d’étendre l’Art de l’Anatomiste, 1 vol. in-8°, en l’an XI.

Traité élémentaire d’Histoire naturelle, composé par ordre du Gouvernement, 1 vol. in-8°, an XII.

Tous les articles d’Entomologie du Dictionnaire des Sciences naturelles et un grand nombre d’autres de Zoologie, signés CD, formant à peu près un vol. in-8°, de 1804 à 1807.

Zoologie analytique, ou Méthode naturelle de classification des animaux, 1 vol. in-8°, an 1806.

Traité élémentaire d’Histoire naturelle, 2e édition, augmentée d’un volume avec 33 planches, 1807.

Recueil de 450 Formules proposées dans les Jurys de Médecine de 1811 à 1815, 1 vol. in 4°, de 382 pages.

Bulletin de la Société de la Faculté de Médecine de Paris depuis 1808, 4 vol. in 8°.

Principaux mémoires imprimés

Projet d’une Nomenclature anatomique publié en 1795, Magasin Encyclopédique, 2e année, T. II, p. 452.

Observation sur le Lombric marin ou arénicole, ibid., 2e année, T. V, p. 407.

Dissertation sur l’organe de l’odorat dans les insectes, ibid., 3e année, T. II, p. 435.

Mémoire sur les moyens que les insectes emploient pour leur conservation, ibid., 5e année, T. I, p. 7.

Exposé des particularités que présentent les insectes sous le rapport de la génération. – Compte-rendu des travaux de la Société Philomathique, an VI, réimprimé à l’article « Accouplement » du Dictionnaire des Sciences naturelles.

Dissertation sur la génération des vers intestinaux, en réponse à l’ouvrage de M. Bloch, ibid., 5e année, T. V, p. 433.

Sur quelques nouveaux procédés propres à l’injection des vaisseaux lymphatiques, ibid., p. 526.

Dissertation sur la forme de la dernière Phalange dans les Mammifères, pour servir à leur classification, ibid., 6e année, T. I, p. 289.

Exposition d’une Méthode naturelle pour l’étude et la classification des insectes, ibid., 6e année, T. IV, p. 433.

Dissertation sur une nouvelle sorte d’articulation, dans laquelle les os se meuvent par ressort, ibid., 6e année, T. V, p. 174.

Observations anatomiques sur un homme dont les pieds et les mains étaient les seules parties bien développées dans les membres, Bulletin des Sciences, an VII, n°4.

Mémoire sur l’odorat des Poissons, lu à l’Institut le 24 août 1807.

Mémoire sur le mécanisme de la respiration des Poissons, lu à l’Institut le 10 août 1807.

Mémoire sur la division des Reptiles batraciens en deux familles naturelles, lu le 7 septembre 1807.

Considérations sur les rapports de structure qu’on peut observer entre les os et les muscles du tronc chez tous les animaux, lu à l’Institut les 15 et 22 février 1808.

Dissertation sur la famille des Poissons cyclostomes, pour démontrer leurs rapports avec les animaux sans vertèbres.

Mémoire sur l’anatomie des lamproies.


Notice bibliographique

D’après l’original conservé au Muséum national d’histoire naturelle à Paris (Ms 2716-1, pièces 17 et 18)


Pour citer ce document

André Marie Constant Duméril, «Dimanche 23 octobre 1814», correspondancefamiliale [En ligne], Correspondance familiale, 1810-1819, 1814,mis à jour le : 17/08/2010

Danièle Poublan

Centre de recherches historiques, EHESS 190-198 avenue de France
F-75013 Paris