Correspondance familiale | 1810-1819

1810-1819 – Les lettres d’André Marie Constant Duméril et son épouse (118 lettres)
De 1811 à 1818, André Marie Constant Duméril sillonne les routes de France pour présider les jurys de médecine : autant d’occasion de correspondre avec son épouse Alphonsine Delaroche, de visites familiales et amicales, d’échanges scientifiques. Pendant cette décennie trois autres enfants naissent, mais seuls survivent Louis Daniel Constant (né en 1808) et Auguste (né en 1812).

Danièle Poublan

Centre de recherches historiques, EHESS 190-198 avenue de France
F-75013 Paris