D |

1000-01

Delafosse, Gabriel (1796-1878) et ses proches

Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff, mentionne ses relations avec la famille du minéralogiste Delafosse au Jardin des plantes à Paris en 1870.

Gabriel Delafosse, élève et collaborateur de René Just Haüy, soutient sa thèse en cristallographie (1840). Il enseigne à la Sorbonne, puis en 1857 au Muséum d'histoire naturelle de Paris (chaire de minéralogie), et à la faculté des sciences jusqu'en 1876. Son enseignement en cristallographie influence les travaux de son étudiant, Pasteur, sur les formes droites et gauches de l'acide tartrique. Gabriel Delafosse développe la collection de minéralogie du Muséum, avec l'acquisition en 1847 de la collection Jurine de Genève. Il est membre de l'Académie des sciences (en 1857).
Gabriel Delafosse publie en particulier un Précis élémentaire d'histoire naturelle, à l'usage des collèges et des maisons d'éducation (plusieurs fois réédité à partir de 1830) et, à partir de ses cours à la Faculté des Sciences, un Nouveau cours de minéralogie, comprenant la description de toutes les espèces minérales avec leurs applications directes aux arts (Roret, 1858-1862).

Gabriel Delafosse épouse Adrienne Hubertine Desacre (née vers 1805). Ils ont au moins deux enfants :
- Adrien Delafosse (né vers 1831), employé dans un ministère
- Marguerite Marie Adèle Delafosse, épouse de Jean Antoine Alexandre Rizzetti. Ce couple a au moins une fille,
Adrienne Adèle Marie Rizzetti, née à Paris en 1855, qui épouse en 1878 Jean Baptiste Weber, négociant, né dans le Bas-Rhin en 1850 (voir la lettre du 20 avril 1878).


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Delafosse, Gabriel (1796-1878) et ses proches», correspondancefamiliale [En ligne], Biographies, Compléments historiographiques, D,mis à jour le : 26/03/2018

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris