D |

1000-01

Duquenne (famille)

Familles Duquenne, Ducroquet, Parisot, Violet

En 1873 Marie et Emilie Mertzdorff viennent vivre à Paris chez leur tante Aglaé Desnoyers et son époux Alphonse Milne-Edwards. Elles fréquentent le cours des dames Boblet-Charrier et reçoivent à domicile les leçons de professeurs de piano, calligraphie, Allemand, etc. « Mlle Viollet » [sic] est leur professeur de français, d’histoire sainte et ecclésiastique. Il s’agit de Lucie Violet, petite-fille d'Auguste Eugène Jean Baptiste Duquenne.

Auguste Eugène Jean Baptiste Duquenne (né vers 1799, décédé avant 1875), fils de Louis Duquenne et de Marie de La Morlière, est receveur des finances et percepteur à Grenelle ; le 4 septembre 1824 il épouse Sophie Fanny Lordon (1804-4 juin 1876), fille du peintre Pierre Jérôme Lordon. Le couple Duquenne-Lordon a au moins neuf enfants :

- Claire Duquenne (née en 1825)

- Cornélie Duquenne (née en 1827)

- Lucien Duquenne (né en 1829)

- (Amédée) Camille Duquenne (né en 1830), commis des postes (témoin au mariage de sa nièce Lucie Violet).

- Cécile Zoé Duquenne (1831-1900). Elle épouse en 1852 Paul (Léon) Violet (1829-1900), propriétaire, fils d'André Violet et Madeleine Joséphine Fruchet. Paul Violet est entrepreneur de l'Opéra de Paris sous la direction de l'architecte Charles Garnier
Il semble que le couple Violet-Duquenne a au moins deux filles :
. l'une, « Mademoiselle Viollet » (sic) dont il est question dans les lettres de Marie Mertzdorff, est l’une de ses enseignantes
. une autre fille, Lucie Violet (1857-1937), épouse le 14 octobre 1876 Jules (Adrien Marie Louis) Carpentier (1851-1921) (voir lettre du 17 octobre 1876), polytechnicien (1871), ingénieur, fils de Louis Jules Carpentier (né vers 1824) et de Esther Louise Guesdon (née vers 1831). Le couple Carpentier-Violet a quatre enfants : deux meurent en 1889 et 1891, survivent Jean Carpentier (1879-1945) et Julie Carpentier (1882-1950).

- (Raoul) Arthur Duquenne (né en 1834), en relation avec Léon Duméril (lettre du 18 juin 1876).

- Laure (Aline Sophie) Duquenne (née en 1836) épouse le 22 septembre 1866 Alphonse Eugène Parisot, né le 10 avril 1825, rentier.

- Pauline (Camille) Duquenne (née en 1837), caissière, épouse en premières noces, le 16 juin 1875, Adolphe Charles Vautrain (1835-7 avril 1876), comptable (voir la lettre du 18 juin 1875), et en secondes noces le 5 juillet 1877, Hippolyte André Hunault, commissionnaire en marchandises, né le 15 juillet 1829.

- Eugénie Fanny Duquenne (née le 22 novembre 1843) épouse le 8 août 1861 Alfred Ducroquet (né le 19 février 1841) négociant.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Duquenne (famille)», correspondancefamiliale [En ligne], D, Compléments historiographiques, Biographies,mis à jour le : 23/11/2017

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris