1870 |

1870-085

Jean Dumas et Cécile Milne-Edwards (épouse Dumas)

Lundi 22 août 1870 (C)

Lettre de Jean Dumas, avec quelques mots de sa mère, à Marie Mertzdorff (Paris)

Lundi 22 août 1870 (C)

Lundi

Ma chère Marie

J'ai su que tu étais tombée & que tu t'étais fait bien mal. Est-ce que tu as beaucoup de bosses ? Comment donc ami Julien1 peut-il aller à la guerre & dîner au Jardin des Plantes. Est-ce qu'on ne chasse pas les Prussiens ? J'embrasse ami Julien, je t'embrasse aussi & Emilie2 chérie. Je t'envoie 2 images. vous direz à tante & oncle3 que je les aime enfin à tout le monde.

Adieu

Jean Dumas4

Merci pour les coquilles.

Maman5 charge Jean de dire que la poste de cet après-midi n'a rien apporté, pas d'autres nouvelles que celles que papa a dû donner.   

Notes

1 Julien Desnoyers.
2 Emilie Mertzdorff, sœur de Marie.
3 Aglaé Desnoyers et son époux Alphonse Milne-Edwards.
4 Jean Dumas n'a que 5 ans ; il est donc possible qu’on lui ait tenu la main.
5 Cécile Milne-Edwards, épouse d’Ernest Charles Jean Baptiste Dumas (« papa » ?), et auteur probable de cet ajout.

Notice bibliographique

D’après l’original


Pour citer ce document

Jean Dumas et Cécile Milne-Edwards (épouse Dumas), «Lundi 22 août 1870 (C)», correspondancefamiliale [En ligne], Correspondance familiale, 1870-1879, 1870,mis à jour le : 18/05/2012

Document(s) à télécharger

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris