J |

1000-01

Jaeglé, Frédéric Eugène (1833-1906), son fils Georges et leurs proches

Frédéric Eugène Jaeglé puis son fils Georges sont les gérants de l’usine Mertzdorff-Duméril-de Place à Vieux-Thann. Frédéric Eugène Jaeglé travaille dans l’usine de Charles Mertzdorff à partir de 1854. En 1870 Charles Mertzdorff écrit de lui : « voilà un homme comme il devrait y en avoir beaucoup, c’est une tête, un cœur, un dévouement ». Jaeglé devient fondé de pouvoir, puis associé gérant (avec 10 actions sur 170) en 1877 avec Charles Mertzdorff et Léon Duméril jusqu’en 1904. Son fils Georges Jaeglé reprend la gérance.

D’après l’acte de leur mariage du 25 septembre 1862, à Dorlisheim (Bas-Rhin), Frédéric Eugène Jaeglé, né à Dorlisheim le 22 septembre 1833, teneur de livres, fils de Daniel Edouard Jaeglé (1800-1873), pasteur, et de feue Eugénie Emilie Zeys (1800-1839), épouse Marie Caroline Roth.

Marie Caroline Roth est née à Strasbourg le 19 juin 1838, fille de feu Jean Roth (1773-1848), pasteur luthérien à Entzheim, et de Caroline Frédérique Eberlen, 42 ans, rentière, domiciliée à Strasbourg.
Les témoins du mariage Jaeglé-Roth sont : Jules Edouard Jaeglé (1829-1864), clerc de notaire, domicilié à Strasbourg, frère de l'époux ; Louis Kayser, 37 ans, ingénieur, domicilié à Vieux-Thann, cousin de l'époux ; André Eberlen, 65 ans, rentier à Strasbourg, oncle de l'épouse ; Frédéric Harning, 54 ans, pasteur à Strasbourg, ami de la famille.
Marie Caroline Roth a semble-t-il un frère.

Frédéric Eugène Jaeglé et Marie Caroline Roth ont plusieurs enfants :
- Georges Jaeglé, qui, succédant à son père, reprend la gérance en 1904
- Julie Frédérique Jaeglé, née le 28 septembre 1864
- Émile Eugène (Georg ?) Jaeglé, né à Vieux-Thann le 19 octobre 1872.
- (Julius - Jules) Édouard Jaeglé, né à Vieux-Thann le 12 août 1875, pasteur (à Colmar de 1901 à 1940), décédé en 1941, épouse à Colmar en 1904 Jeanne Scheurer (1880-1971).

*

Daniel Edouard Jaeglé (né en 1800 à Strasbourg, décédé à Dorlisheim en mars 1873), le père de Frédéric Eugène, est pasteur. Entré au séminaire en 1816, à la faculté en 1820, il est ordonné en 1824 à Paris, il est vicaire de l’église des Billettes (1824-1830). Il est ensuite, jusqu’à sa mort, pasteur à Dorlisheim. Daniel Edouard Jaeglé a plusieurs enfants :
- avec (Louise) Julie Zeys (1796-1831, fille d’un juge de paix de Strasbourg) : Jules Édouard Jaeglé (1829-1864, clerc de notaire à Paris, célibataire) et Gustave Adolphe Traugo Jaeglé (1831-1860, pasteur luthérien à Dorlisheim)
- avec Émilie Frédérique Zeys (sœur aînée de la première épouse, née en l’an IX, épousée en 1832, décédée en 1839) : Frédéric Eugène Jaeglé (1833-1906) et Louise Emilie Lydia Jaeglé (née en 1839)
- avec Anna Frédérique Wolff (veuve, institutrice à Colmar, née en 1808, épousée en 1841) : (David Daniel) Ernest Jaeglé, né en 1843 à Dorlisheim, décédé en 1905 à Versailles, professeur d'allemand au Lycée de Versailles, à l'Ecole militaire de Saint Cyr ; Ernest Jaeglé épouse Elisabeth Marguerite Kock en1854 ; ils ont un fils, Albert Edouard Jaeglé (1875-1908).


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Jaeglé, Frédéric Eugène (1833-1906), son fils Georges et leurs proches», correspondancefamiliale [En ligne], Compléments historiographiques, Biographies, J,mis à jour le : 27/11/2018

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris