B |

1000-01

Buffet, Louis Joseph (1818-1898) et ses proches

Louis Joseph Buffet, avocat et homme politique, est allié à la famille Target : en 1854 il épouse la nièce de Jeanne Target et Jules Desnoyers, Marie Pauline Louise Target (1833-1905).

Louis Joseph Buffet est né à Mirecourt, dans les Vosges. Son père est Louis François Buffet (1791-1864), ancien officier devenu banquier et négociant puis maire de Mirecourt à partir de 1840 et conseiller général des Vosges de 1843 à 1852. Sa mère est Adélaïde Moitessier (1796-1875-voir la lettre du 28 février 1875). Ses parents se sont mariés le 22 décembre 1817.
Louis Joseph Buffet a un frère, Louis Aimé Buffet, polytechnicien, inspecteur des Ponts et Chaussées (1821-1900). Louis Aimé Buffet épouse à Nancy, en 1861, Marie Anne Philippine Fliche (1840-1921) ; ils ont deux fils : Alphonse Buffet (1864-1956), fabricant et Marie Étienne Pierre Paul Aimé Buffet (1866-1948), militaire.
Après le collège de Mirecourt, Louis Joseph Buffet poursuit des études de droit à Paris et à Strasbourg et devient avocat au barreau de Nancy. Il est élu député des Vosges à la Constituante de 1848, devient ministre du Commerce et de l'agriculture en 1848 et démissionne en octobre 1849. Hostile au coup d'Etat du 2 Décembre, il se retire à Mirecourt. De retour sur la scène politique, il est battu lors des élections législatives de 1857 et de 1863. Mais l'invalidation de son vainqueur, Bourcier de Villiers, lui permet d'être élu député le 17 janvier 1864 (Félicité Duméril y fait allusion dans une lettre du 18 janvier 1864) ; il est l'une des personnalités les plus influentes du Tiers Parti qui s’oppose à l’autoritarisme impérial. Il est facilement réélu en 1869 (Eugénie Desnoyers y fait allusion dans sa lettre du 26 mai 1969). Catholique, il siège au centre gauche. Il est nommé ministre des Finances du gouvernement du 2 janvier 1870. Hostile au plébiscite, il démissionne en avril et reste très critique sur la manière dont le gouvernement engage le pays dans la guerre et la conduit. Elu représentant à l'Assemblée nationale en 1871, il refuse le poste de ministre des Finances que lui propose Thiers puis contribue à la chute de celui-ci. Louis Joseph Buffet est président de l'Assemblée de 1873 à 1875. Ministre de l'Intérieur et vice-président du Conseil des ministres à partir de mars 1875, il démissionne en février 1876 après avoir échoué au premier tour des législatives trois jours plus tôt dans quatre circonscriptions. Après un premier échec au Sénat en 1875, il y est coopté en juin 1876 comme sénateur inamovible. Louis Joseph Buffet continue de se montrer très actif : de nombreux projet et discours sont publiés. Il est membre de l'Institut (membre libre de l'Académie des sciences morales et politiques, élu le 10 mai 1890).

Louis Joseph Buffet et Marie Pauline Louise Target ont 7 enfants :

- Pierre Buffet (1855-1907) marié vers 1885 avec Sophie Joly (1863-1937)

- André Buffet (1857-1909) marié en 1886 avec Louise Gosset (1863-1941)

- Paul Buffet (1859-1927) marié en 1890 avec Jeanne Lapeyrie-Langlade (1870-1950)

- Jean Buffet1 (1861-1917) marié en 1889 avec Marthe Gosset (1865-1959) ; ils ont 8 enfants :
Françoise Buffet (née en 1891)
Paule Buffet (1892-1965)
Emmanuel Buffet (1894-1931)
(Félix Louis Marie) Pierre Buffet (1897, Paris-1916), « tué à l’ennemi » le 1er août 1916 dans la Somme
Jacques Buffet (1899-1985)
Antoinette Buffet (1901-1902)
Rémy Buffet (né en 1902)
Marie-Josèphe Buffet (1904-1968)

- Marthe Buffet (1865-1934) mariée en 1887 avec Edouard Gast (1858-1935)

- Jacques Buffet (1870-1898)

- Philippe Buffet (1873-1929) marié en 1913 avec Mlle Josserand.

Notes

1 Léon Damas Froissart signale sa mort (lettre à son fils du 24 octobre 1917) et l’article de Maurice Barrès dans l’écho de Paris  du 22 octobre 1917 (« Faisons justice ») qui évoque son enterrement.


Notice bibliographique


Pour citer ce document

, «Buffet, Louis Joseph (1818-1898) et ses proches», correspondancefamiliale [En ligne], Compléments historiographiques, Biographies, B,mis à jour le : 03/10/2017

Danièle Poublan

Cécile Dauphin

Centre de recherches historiques
EHESS
54 boulevard Raspail
F-75006 Paris